lundi 21 mars 2011

3ème série OuViPo

Préambule :
Pour les deux exercices précédents, le formulateur des contraintes n’a pas participé en tant que créatif sur les différents projets. Pour l’exercice à suivre, l’idée est que le formulateur propose à la fois un projet de vidéo et des contraintes liées à celui-ci. Cet exercice est ensuite présenté aux ouvipiens qui ont le choix d’y participer ou pas.


3ème SERIE OuViPo / EXERCICE de début FEVRIER 2011 à fin JUIN 2011

PROPOSITION NARRATIVE FORMELLE

Pour cette troisième série de vidéos OuViPo, la forme narrative choisie est la suivante :

Réaliser une vidéo sous la forme d’un palindrome.
Dans sa forme littéraire, le palindrome est une figure de style appelée aussi palindrome de lettres, c'est-à-dire un texte ou un mot dont l'ordre des symboles (lettres, chiffres, etc) reste le même qu'on le lise de gauche à droite ou de droite à gauche comme dans l'expression « Esope reste ici et se repose ».

L’image animée obéissant à d’autres paramètres qu’un simple sens de lecture écrit, il est demandé pour cet exercice de réaliser un film qui puisse se regarder à l’endroit comme à l’envers. C’est-à-dire qu’un montage des plans et/ou séquences du métrage dans un ordre inversé doit exactement donner le même film.
Il est possible de pousser l’exercice à l’extrême en proposant une 2ème moitié de film inversée à l’image et au son à partir de « l’image pivot » choisie. L’idée étant que si l’on inverse totalement la lecture (et non plus un simple ordre de montage inversé comme précédemment), nous obtenons d’autant plus le même film.
Le palindrome étant une forme stylistique plutôt variable (en littérature, il existe des palindromes de syllabes, de mots, de vers, de chapitres...), le réalisateur peut réfléchir à d’autres formes symboliques de « sens inversé » pour son oeuvre palindromique.

Quelques liens vidéos relatifs au palindrome :
Palindromes de Todd Solondz
http://www.youtube.com/watch?v=I8X3o3QutGM
Palindrome de Philippe Barcinski
http://www.youtube.com/watch?v=ER13JaVZXY4


LISTE DE CONTRAINTES

1. L’œuvre produite doit faire une boucle entre la première et la dernière image du métrage.

2. La durée de l’œuvre ne doit pas excéder les 5min.

3. Interdiction de choisir plus de 3 acteurs pour les rôles principaux. Ils peuvent par contre jouer plusieurs rôles dans la même œuvre.

4. Interdiction de dépasser le chiffre des 30 plans tournés.

5. L’idée de chaos, de rupture ou une référence quelconque à quelque chose de « cassé » doit figurer dans l’œuvre pour rappeler l’entité Broken. Cela doit également être pleinement justifié de manière narrative.


LISTE DE CONTRAINTES PALINDROMIQUES OPTIONNELLES

1. La durée de l’œuvre doit avoir une structure palindromique. (Ex : 2min12 / 3min33 / 4min54...)

2. Le nombre de plans montés dans la vidéo doit se présenter sous la forme d’un palindrome de chiffres. (Ex : 11 / 22...)

3. S’il y a un titre à l’œuvre en question, il doit se présenter sous la forme d’un palindrome de lettres. De même pour toute indication textuelle et/ou nominale.

4. Tout dialogue du métrage doit avoir été écrit sous la forme d’un palindrome.

5. Toute sonorité, musique et/ou ambiance sonore doit avoir été pensée également sous une forme palindromique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire